Comment supporter son système immunitaire naturellement! (French Only)

Comment supporter son système immunitaire naturellement! (French Only)

Staff Writer

Notre résistance aux infections dépend de notre compétence immunitaire. Notre compétence immunitaire est influencée par plusieurs facteurs, incluant notre alimentation et nos niveaux de certains nutriments.

Un mode de vie stressant, un manque d’accès à des aliments frais (pauvreté), des diètes restrictives, un mode de vie sédentaire peuvent tous mener à une alimentation moins qu’optimale et à de l’obésité qui vont contribuer à des carences nutritionnelles. Les carences nutritionnelles vont mener à une fonction immunitaire moins efficace et à un risque accru d’infections.

D’autres facteurs jouent un rôle. Le sommeil est l’un des facteurs les plus importants. La pollution (toxines), le stress chronique, la consommation d’alcool et le surentraînement vont également contribuer à une fonction immunitaire moins efficace.

Voir le résumé :

*Voir les références pour la source de l’image

Notre système est divisé en deux types d’immunités :

  • L’immunité innée : C’est une immunité générale (non spécifique) et rapide (que l’on mesure en minutes ou en heures). On parle ici de nos barrières physiques, de notre réponse inflammatoire, des neutrophiles, des macrophages, etc.
  • L’immunité adaptative : C’est une immunité très spécifique, mais lente (que l’on mesure en jours). On parle des cellules B, T, des immunoglobulines, etc.

Ces deux types (innée et adaptative) sont divisés en 3 couches d’immunités :

  • Nos barrières physiques et biochimiques : Peau, barrière intestinale, les voies respiratoires, etc.
  • Nos cellules immunitaires : Leukocytes, granulocytes, lymphocytes, etc.
  • Nos anticorps (immunoglobulines) : IgA, IgD, IgE, IgG, IgM

Voir le diagramme qui résume le tout :

*Voir références pour la source de l’image

Notre système immunitaire requiert certaines vitamines et minéraux pour fonctionner à ses pleines capacités. Lorsque ces nutriments sont en carences, la fonction immunitaire pourrait être diminuée et le risque d’infections augmentées.

L’alimentation peut maintenir nos niveaux nutritionnels, mais il est très difficile de combler des carences déjà présentes avec l’alimentation uniquement. La supplémentation est donc habituellement suggérée.

Sans entrer dans l’ensemble des détails, voici les nutriments requis.

Pour maintenir nos barrières physiques et biochimiques, nous avons besoin de ces nutriments :

  • Vitamine A
  • Vitamine D
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • Vitamine B6, B9 et B12
  • Fer
  • Zinc

Pour nos cellules immunitaires, nous avons besoin de ces nutriments :

  • Vitamine A
  • Vitamine D
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • Vitamine B6, B9, B12
  • Zinc
  • Fer
  • Cuivre
  • Sélénium
  • Magnésium

Ces éléments ont des effets antimicrobiens :

  • Vitamine A
  • Vitamine D
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • Vitamine B6
  • Zinc
  • Fer
  • Cuivre
  • Sélénium
  • Magnésium

Vous avez probablement déjà remarqué que les listes se ressemblent. Ces mêmes nutriments sont également impliqués dans les autres aspects de notre immunité, c’est-à-dire : La réponse inflammatoire et antioxydante, les cellules T, le développement des anticorps et même la réponse aux antigènes.

Voir le résumé de l’ensemble des nutriments requis pour chaque couche du système immunitaire ici :

*Voir les références pour la source de l’image

Certaines médications peuvent créer des carences nutritionnelles également. Je suggère d’entrer vos prescriptions (si vous en avez) dans l’outil « mytavin » afin de vérifier si votre médication joue un rôle sur vos niveaux nutritionnels. Voici le lien : https://www.mytavin.com/

Les probiotiques ont certainement un effet immunomodulateur. On sait également qu’environ 70 % de notre immunité est localisé autour de la barrière intestinale et qu’il y a des discussions constantes entre les bactéries et notre immunité. Le fait de consommer une grande variété de plantes et d’éviter les aliments transformés est une bonne idée. C’est également possible de se supplémenter avec des probiotiques afin d’augmenter notre protection.

En fait, basé sur les données de cet article, voici un protocole simple pour optimiser vos fonctions immunitaires. Les dosages peuvent varier d’une personne à l’autre, je suggère donc de consulter un naturopathe pour personnaliser votre programme de supplémentation :

Protocole ATP Lab pour une immunité optimisée :

  • Total Defense : Attention ici, la dose pour un adulte pourrait se situer autour de 2 capsules par repas pour un total de 6 par jour. Je remarque des gens qui font l’erreur de ne pas en prendre suffisamment. Une multivitamine contient beaucoup d’éléments, mais habituellement peut de chacun d’entre eux.
  • Vitamine D3 : 2000 UI pour les enfants et 5000 UI pour les adultes est un bon début.
  • SynerZinc : Contiens également 50 mcg de sélénium ce qui en fait vraiment un produit hautement efficace pour notre immunité. 1 pour les enfants et 2 pour les adultes (matin et soir).

La multivitamine (TD), la vitamine D3 et le Synerzinc seraient les 3 priorités. Il serait tout de même possible d’ajouter ceci pour ajouter à notre protection en ordre d’importance.

L’immunité vient de l’intérieur! On doit établir une bonne base avec l’alimentation, la réduction du stress et l’optimisation du sommeil. On peut également supporter notre immunité avec certains nutriments afin d’optimiser le tout le plus possible.

Danik Legault, ND.A.

 

Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6212925/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7019735/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6006794/

 

#onnepeutpasnégocieraveclanature

@atp_labs

Follow us